Comment préparer votre entreprise à l’après-coronavirus ?

Dans la période actuelle que nous traversons, l’épidémie de coronavirus impacte l’économie de manière considérable. En tant que PME, vous risquez de subir de plein fouet cette crise économique majeure. Et ce, quel que soit votre domaine d’activité : agriculture, btp, hôtellerie-restauration ,immobilier… C’est encore pire pour les entreprises qui manquent de personnel en temps normal, et qui sont au bord de la rupture (et de la faillite) en 2020.

Toutefois, le but de cet article n’étant pas d’être complètement pessimiste, voici une lueur d’espoir pour l’après- coronavirus, si vous n’avez jamais songé à cette idée : embaucher un intérimaire étranger. Nous allons apporter des arguments solides à cette idée tout au long de cet article grâce à nos années d’expériences dans le domaine de l’intérim européenne.

Pourquoi l’embauche d’un intérimaire Polonais ou Slovaque est une véritable aubaine pour l’après-crise sanitaire ?

Il est vrai qu’embaucher un intérimaire étranger venu de l’est a encore mauvaise presse en occident. On pense tout de suite à de l’exploitation, un salaire de seulement quelques centaines d’euros, et des conditions de travail déplorables. Malheureusement, ces problématiques existent encore dans de nombreux pays du monde, et pas seulement avec des adultes. Ce qui n’est pas le cas en France, avec l’embauche de travailleurs détachés, loin de là.

En effet, les choses évoluent positivement en ce qui concerne le recrutement de travailleurs étrangers en intérim en Europe. Notre agence intérimaire Amos74 respecte scrupuleusement les règles et conditions de recrutement d’un travailleur étranger en France. Nous avons des agences situées en Slovaquie et Pologne pour faciliter les embauches des employés intérimaires, et sélectionner les meilleurs éléments. Ceux-ci sont, par ailleurs, considérés comme des salariés Français à part entière.

 

Du personnel intérimaire qualifié, payé au SMIC Français, et qui bénéficie de la sécurité sociale

Le salarié intérimaire est payé sur la base du salaire minimum Français, bénéficie des mêmes droits qu’un natif en ce qui concerne la sécurité sociale et sa couverture maladie, et présente un CV qualifié pour venir effectuer sa mission d’intérim dans notre pays. Ces travailleurs ont souvent une excellente réputation. Ils sont réputés pour leur motivation, leur professionnalisme, et leur qualité d’exécution. Ce qui n’est pas toujours le cas du personnel local, au sein de certaines entreprises.

De plus sachez que vous avez droit à certaines exonérations fiscales en recrutant du personnel intérimaire étranger. Ainsi, vous n’avez pas à vous acquitter des charges sociales, par exemple. Ce qui allège considérablement votre trésorerie, et vous permet de surmonter plus facilement les difficultés économiques inhérentes à la crise. De quoi redémarrer plus sereinement, une fois la crise sanitaire terminée. Voici un exemple concret dans les lignes suivantes.

Comment rebondir avec votre entreprise après la crise sanitaire de 2020 ?

Partons du postulat que vous êtes patron d’une entreprise de btp. En ce moment, les chantiers sont à l’arrêt, votre carnet de commande laisse apparaître de plus en plus de pages blanches et de griffonnements. Et la société, en dépit des aides proposées par l’état, ne dispose que de quelques mois de trésorerie pour faire face aux différentes charges : paiement des salariés restés chez eux, loyers des bureaux, fournisseurs, etc.

Il va falloir alors se serrer la ceinture une fois la reprise des chantiers amorcés. Comme nous vous le disions précédemment, en recrutant du personnel intérimaire étranger, vous serez exonéré de charges sociales. C’est donc une excellente alternative pour l’après-crise, de surcroît si vous manquez de personnel, et que vous avez besoin rapidement de relancer votre activité. D’autant que votre marge de manœuvre se sera considérablement réduite avec l’ouragan financier qui aura laissé sur le carreau entre-temps des milliers, voir des dizaines de milliers d’entreprises, tous secteurs confondus.

Amos74, agence intérimaire européenne, vous permet de bénéficier de travailleurs étrangers en quelques jours

Notre agence peut vous fournir rapidement en personnel détaché. Au bout d’une dizaine de jours, vous aurez un intérimaire polonais ou slovaque face à vous, prêt à travailler avec dévotion pour votre entreprise. Comme indiqué sur notre site, nous gérons toutes les démarches administratives pour vous. Ainsi, vous n’avez à vous occuper de rien en ce qui concerne votre demande de travailleurs détachés, et vous pouvez vous concentrer sur le cœur de votre métier lors de la reprise de votre activité.

Bien entendu, l’exemple ne s’arrête pas uniquement au domaine du BTP. Cela fonctionne aussi si vous possédez une exploitation agricole, un domaine viticole, un restaurant, un hôtel… Nous avons à disposition de la main d’œuvre qualifiée dans tous ces secteurs, et pouvons facilement et rapidement combler vos besoins de personnel. Nous vous invitons à consulter les différents articles de notre site. Vous y trouverez des informations pertinentes et rassurantes par rapport à votre situation actuelle et future. N’hésitez pas également à nous contacter directement sur notre site via notre numéro de téléphone ou notre e-mail, si vous avez des questions.

Le mot de la fin : le malheur d’une entreprise fait le bonheur d’une autre

Il est important de préparer déjà l’après-confinement pour redémarrer votre activité tambour battant et prendre une longueur d’avance sur vos concurrents. Pour finir sur un adage quelque peu cruel, rappelez vous que le malheur des uns fait le bonheur des autres. La triste vérité, c’est que beaucoup d’entreprises vont mettre la clé sous la porte, engendrant des licenciements massifs. Et vous ne voulez sans doute pas faire partie des perdants en licenciant votre personnel et en mettant la clé sous la porte. Alors, à vous de tirer votre épingle du jeu pour sortir plus fort que jamais de cette crise, qui finira tôt ou tard par prendre fin.

 

La Pologne, deuxième producteur mondial de pommes derrière la Chine

La pomme reste le fruit le plus consommé en France. La Pologne représente  le second producteur mondial de pommes  après la Chine. Le prix de ces fruits est trois fois moins cher que  leurs homologues Françaises. Ces dernières années, la récolte des pommes en France se porte à merveille. Malgré les épisodes de sécheresse, le potentiel des vergers reste intacte. Les agriculteurs sont confiants.Même si l’horizon pourrait s’assombrir quelque peu. En Pologne, les plantations abondent, et sont soutenues économiquement par l’Europe. Nos voisins Polonais récoltent près de 5 millions de tonnes de pommes chaque année, et ce chiffre est en augmentation constante. La pologne est devenu le deuxième pays producteur de pomme au monde devant les USA.

La pomme polonaise sans frontières

 

Il est  avéré que la pomme polonaise  prend un malin plaisir à franchir facilement les frontières et  vient imposer sa loi sur des marchés âprement disputés par la concurrence étrangère. La France exporte prioritairement ses pommes vers le Royaume-Uni. Or, avec le brexit, les menaces commerciales pèsent sur cette collaboration. L’avenir s’annonce donc incertain. De quoi envisager, potentiellement un partenariat futur avec la Pologne.

Les consommateurs Français, quant à eux, consomment en grande quantité ces pommes venues d’Europe de l’est. Le fruit est le plus consommé dans notre pays,bien loin devant la banane ou les cerises, notamment. Il faut bien avouer que les pommes se font belles et on tout pour plaire. On trouve majoritairement dans les supermarchés des variétés type golden, gala ou granny smith, qui remportent un franc succès.

Des importations de pommes polonaises à bas prix qui inondent les marchés étrangers européens

Se sont invitées également des marques comme Pink Lady, par exemple. Il faut savoir que  les agriculteurs doivent payer aux investisseurs des droits pour planter cette dernière variété. D’après les autorités douanières, la quantité de pommes polonaises se multiplie d’années en années. Ce qui fait que  les importations de pommes polonaises à bas prix inondent le marché et atteignent facilement leur cible.

Depuis  plusieurs années, la Pologne a pu  améliorer ses domaines viticoles par le biais des subventions versées par l’europe. Les producteurs ont ainsi obtenu des aides  financières qui permettent de subvenir aux coûts de développement et de restructuration liés aux vergers. Seule ombre au tableau, la Pologne n’a pas été en capacité de développer ses marchés et a perdu son premier client, la Russie,  à cause l’embargo russe. En dépit de cette problématique, la Pologne représente près d’⅓ de la récolte totale de l’Union européenne, qui représente aujourd’hui 13 millions de tonnes.

La Pologne, cador de la production agricole

Il faut savoir que le premier producteur européen de cerises est  la Pologne qui se classe devant certains pays du sud ( Espagne, Italie). Par ailleurs, La Pologne est une véritable championne de la production agricole européenne : ce pays est le premier producteur de pommes et de cerises, se positionnant respectivement devant la Grande-Bretagne et l’Allemagne.

Le message “Mangez des pommes” repris à l’est pour contester l’embargo Russe sur les fruits et légumes

Le slogan «Mangez des pommes» de Jacques Chirac, a fait l’objet d’une étonnante récupération en Pologne. Le message politique reste toutefois bien présent. De nombreux internautes, sur les réseaux sociaux,  ont contesté l’embargo Russe à propos des fruits et légumes. La Russie a opposé une réaction par rapport aux sanctions prises par l’Union européenne, en interdisant notamment les importations de pommes polonaises. Imaginez que la pomme représente 80% de la production de fruit  dans le pays. L’enjeu est colossal.

Ainsi,  en écrivant le mot-dièse #jedzjablka,( mangez des pommes) de nombreux Polonais postent des  photos où on les voit avec une pomme à la main. Instagram est inondé par ces images de contestataires. C’est un journaliste local qui est à l’origine de l’idée. C’est lui qui a d’abord partagé une photo de lui en train de manger une pomme accompagné du fameux slogan. Pour soutenir les agriculteurs, il incite la population à manger plus de pommes et boire plus de cidre. Ce qui permettra à la population de consommer davantage de pommes et  se montrer solidaires avec les agriculteurs. Une page Facebook a  vu le jour à ce propos, et a reçu  des dizaines de milliers de «j’aime» en  l’espace de quelques jours. Elle inclut les photos partagées par les internautes.

Ce mouvement contestataire a pu sortir des réseaux sociaux et a fait la une de la presse Polonaise. Les politiques ont apporté leur soutien au mouvement, dont le ministre de l’Agriculture. De nombreux magasins ont également diffusé des images sur les réseaux sociaux pour soutenir le mouvement. Les Polonais devront toutefois être solides pour compenser la perte engendrée par l’embargo, car elle représente un million de tonne chaque année, soit environ la moitié de sa production.

La main d’œuvre qualifiée des “pomiculteurs” en Pologne

Il va sans dire que la Pologne, grand producteur de pommes, est un pays dans lequel la main d’œuvre qualifiée abonde. Fort logiquement, un polonais qui  fait la cueillette de fruits bénéficiera de conditions bien plus avantageuses à l’étranger que dans son propre pays. Ainsi, si vous êtes agriculteur de pommes, de cerises, ou de tout autre fruit en France, il est plus que judicieux de faire appel à ces travailleurs détachés pour venir travailler chez vous.

Les avantages pour vous sont multiples : vous payez moins de cotisations sociales, et vous bénéficiez de personnel motivé et compétent pour accomplir tous vos travaux agricoles. En contrepartie, vous faites le bonheur d’un ou plusieurs employés qui sont bien mieux rémunérés que dans leur propre pays. Vous êtes encore sceptique à propos des conditions d’embauche et de la gestion administrative ? Notre agence d’intérim européenne, Amos74, possède plusieurs agences implantées en Europe de l’est, en Pologne et en Slovaquie.

En prenant contact avec nous, vous bénéficiez d’une prise en charge totale des différentes démarches et obtenez en seulement quelques jours, un travailleur fiable et compétent. Vous pouvez nous appeler ou nous envoyer un e-mail. Vous trouverez ces informations directement sur notre site.

La Slovaquie, terre de vignobles et de main d’œuvre qualifiée pour la période des vendanges

La Slovaquie a été marquée au fer rouge par quatre décennies de socialisme et de l’état qui a collectivisé les vignobles. Le domaine est aujourd’hui en pleine expansion et les opportunités n’ont jamais été aussi nombreuses. Certains professionnels ont choisi de faire de la production, en achetant le raisin à d’autres viticulteurs. Tandis que d’autres personnes ont créé leur domaine. Florissant jusqu’au début des années 1990, le vignoble slovaque se remet aujourd’hui à grandir, petit à petit.

Au début des années 1990, les sociétés viticoles étatiques se mettent à décliner. Les viticulteurs, jusqu’alors tenus de leur vendre leurs raisins, sont au pied du mur. Ils ont deux alternatives pour continuer leur activité : la première consiste à vendre à des entreprises viticoles nouvelles et suivre le chemin de la continuité. La seconde solution est de créer leur propre domaine et de mettre le vin en bouteille.Le pays se divise en plusieurs régions (Petites Carpates et Slovaquie orientale, Nitra, Slovaquie centrale au sud, Slovaquie méridionale et Tokaj à l’est. Le vignoble slovaque a su relever la tête et propose désormais une production de meilleure qualité. Mais alors comment ont-ils fait ?

Une production de vin locale de qualité améliorée après l’indépendance du pays en 1993

Pour permettre au domaine viticole  de reprendre du poil de la bête, le pays, devenu indépendant en 1993 met en place une politique destinée à protéger les vins à l’importation, ce qui permet d’améliorer la production locale  durant une décennie. Ainsi, les vignerons peuvent vendre l’intégralité de leur production en Slovaquie à bas coût, sans subir la concurrence de pays étrangers. Un système d’appellations contrôlées  voit le jour en 2009.

La Slovaquie fait désormais jeu égal avec les plus grands pays producteurs. Démonstration en a été faite durant le Concours mondial de Bruxelles (CMB), qui a lieu une fois par an  en Europe de l’Est, à Bratislava. Si la France est régulièrement en tête à chaque édition du CMB, la Slovaquie tient son rang parmi les places d’honneur, au sein d’un événement qui tient une place importante dans le domaine viticole, avec plus de 300  dégustateurs professionnels en provenance du monde entier.

La Slovaquie tient la dragée haute à la France dans le domaine viticole

Si l’on se réfère au concours et au ratio  nombre de vins présentés/ nombre de médailles gagnées, la Slovaquie  est à égalité avec la France. Sur les milliers de vins en compétition  en provenance de 50 pays, seul une poignée d’entre eux ont obtenu une médaille d’or. Et la Slovaquie fait partie de ce contingent réduit. Ce succès ne doit rien au hasard, car chaque année, les vins slovaques sont récompensés de multiples fois  lors de grandes compétitions dans le domaine du vin.

Au final, le pays  est un producteur classique de vin, bien que sa situation géographique, au nord, ne soit pas la plus simple en terme d’exploitation viticole. La tradition  du vin est pourtant très ancienne en Slovaquie, mais comme nous l’avons dit en début d’article, à cause du régime communiste précédemment mis en place, les vignobles ont été nationalisés et on a alors tenté de produire masse,en sacrifiant la qualité. Il est vrai qu’au premier abord, quand on pense au vin, ce n’est pas la Slovaquie qui arrive en tête. Pourtant, il faut compter sur ce petits pays qui a tout d’un grand dans le domaine viticole.

Des vins slovaques légers et vifs, aux arômes fruités

De nos jours, les viticulteurs slovaques clament haut et fort que leur pays propose un terroir viticole unique, notamment dans le sud-ouest du pays. En effet, c’est là où  le Tokay, un vin blanc moelleux, a gagné sa réputation. Le pays a comme inconvénient de manquer un peu de soleil pour permettre aux  variétés de raisin noir de mûrir, par exemple. Cependant, ce climat est parfait pour le raisin blanc, qui donne aux vins un arôme fruité. Ils sont en général très  légers et vifs. Les  amateurs de vins français, souvent conservateurs, apprécient de plus en plus leur consommation. Leur intérêt est désormais plus prononcé pour le vin étranger.

Une production locale expansive et une main d’œuvre viticole qualifiée pour les vendanges

Chaque année, la Slovaquie produit environ 340.000 hectolitres de vin, destinés à une consommation locale.  Un habitant slovaque consomme en moyenne 15 litres de vin par an. Les viticulteurs slovaques se concentrent sur le marché intérieur, car ils considèrent que les exportations sont surtout de l’ordre du prestige. En effet, les vins slovaques sont surtout destinés à une production au sein du pays. Il est toutefois possible que quelques bouteilles de vin puissent être consommées dans  des restaurants haut de gamme à l’étranger.

Pour finir, la Slovaquie, comme nous l’avons vu tout au long de cet article, tient une place importante dans le domaine du vin. Sa main d’œuvre viticole est qualifiée et importante, au vu de la production intensive qui est réalisée chaque année. Aussi, si vous possédez une exploitation viticole en France et que vous manquez de personnel pour la période des vendanges, il est intéressant de faire appel à des travailleurs détachés en provenance de ce pays.

Faire appel à un travailleur viticole Slovaque, c’est l’assurance de travailler avec les meilleurs éléments à tarif abordable, dans le plus strict respect de la réglementation du travail. Notre agence Amos 74 s’occupe de tout, de la sélection du candidat, à l’arrivée en France jusque à vous. Notre expérience et notre réseau vous feront gagner un temps considérable et vous augmenterez votre chiffre d’affaire pour la saison, à moindre coût.

Comment recruter des travailleurs agricoles en Pologne ?

Vous avez une exploitation agricole à faire tourner en France et vous manquez de main d’œuvre ? Pour préparer sereinement la saison, qu’il s’agisse de cueillir des fruits, du raisin, ou du maïs, vous pouvez faire appel à des travailleurs détachés étrangers. En procédant ainsi, votre entreprise met à disposition un poste que ne veut pas occuper un travailleur Français. Dans cet article, nous allons vous donner toutes les bonnes raisons de faire appel à des intérimaires Polonais pour votre entreprise. Notre entreprise Amos74 possède des agences spécialisées en Pologne et en Slovaquie pour répondre au besoin de personnel de votre  société. Voici, dans les lignes suivantes, un peu d’histoire, concernant le lien qui unit les travailleurs agricoles Polonais à la France. Notre patrie fait toujours figure d’Eldorado pour cette catégorie de travailleurs au 21e siècle.

 

Un peu d’histoire : les ouvriers agricoles polonais en France au 20e siècle

 

Avant de continuer, voici un point historique pour mieux comprendre le lien tissé au fil des siècles entre les travailleurs Polonais et notre mère patrie. Rappelons nous qu’il n’y a pas si longtemps en arrière, les campagnes polonaises étaient synonyme de misère. Bien souvent, les paysans ne possédaient aucun bien propre et travaillaient chez les grands propriétaires terriens voisins. Certains paysans possédaient de toutes petites exploitations minuscules dont ils n’arrivaient pas à vivre. C’est ainsi que de nombreux ouvriers agricoles Polonais ont pris la décision de migrer, dès le 20e siècle, vers la France.

 

Du personnel qualifié, disponible et motivé, avec mise à disposition rapide

 

Avec ce type de personnel, vous êtes assuré de bénéficier de travailleurs qualifiés, disponibles et motivés, pour faire exploser le chiffre d’affaire de votre entreprise. Les travailleurs étrangers sont rémunérés au Smic, et leur embauche est encadrée comme il se doit, par la législation Française. Le groupe Amos74 possède plusieurs agences réparties en Slovaquie et en Pologne, et se charge d’effectuer toutes les démarches de recrutement pour faire venir les travailleurs jusqu’à vous en seulement quelques jours, en toute légalité.

 

Des charges patronales exonérées pour les assurés relevant du régime agricole

 

Il faut savoir que les charges patronales sont exonérées pour les assurés rattachés au régime agricole. Ainsi, ces exonérations sont applicables aux travailleurs polonais. Depuis 2013, de nouvelles exonérations liées à l’embauche de travailleurs occasionnels sont mises en application. Etant donné que vous avez une activité saisonnière, l’emploi temporaire de travailleurs polonais vous donne la possibilité d’obtenir :

Une exonération des charges patronales d’assurances sociales agricoles et d’allocations familiales.

Une prise en charge par votre organisme de protection sociale de plusieurs cotisations conventionnelles patronales comme la formation professionnelle, la retraite complémentaire, et de nombreux organismes associés.

 

Des exonérations différentes selon le type de contrat saisonnier signé par le salarié


Vous serez soumis à une une durée de 119 jours ouvrés, consécutifs ou non, par employé et par année civile, avec les exonérations suivantes applicables :

100 % pour un salaire inférieur ou similaire à 1,25 SMIC
Dégressives pour une rémunération comprise entre 1,25 SMIC et 1,5 SMIC
Nulles pour un salaire supérieur ou similaire à 1,5 SMIC

Ce dispositif à été mis en place pour réduire les frais associés à une embauche occasionnelle et pour des contrats de type :

CDD saisonnier
Contrats de vendanges
CDD de type « Contrat Initiative Emploi »

En somme, pour vous éviter de perdre du temps à perdre des employés saisonniers, et ainsi vous focaliser sur d’autres aspects de votre entreprise, notre groupe Amos74 vous propose des solutions clés en main en mettant à votre disposition des intérimaires Polonais en respectant scrupuleusement la législation.

Grâce à nos services, vous allez gagner :
Du temps, en évitant de devoir effectuer des tâches fastidieuses comme la gestion des contrats de travail, les mises en place des formalités administratives, le versement de la rémunération, la sélection du personnel, etc. Il est essentiel que votre entreprise agricole puisse se concentrer sur la réelle valeur qu’elle apporte à sa clientèle.
De l’argent, car il y a de nombreux frais associés à l’embauche de personnel. D’après certaines sources spécialisées, le coût d’un recrutement avoisine les 500 €.

 

Les tarifs d’embauche de personnel qualifié

 

Vous pouvez consulter les tarifs d’embauche de personnel étranger qualifié via notre page d’accueil :https://amos74.com/


Vous constaterez que nos tarifs sont tout à fait abordables. En somme, il s’agit d’un partenariat gagnant-gagnant-gagnant. Pourquoi ce triptyque ? Vous l’aurez deviné, le troisième larron n’est autre que la personne qui va travailler pour vous. Celle-ci est rémunérée selon les normes Françaises et bénéficie des mêmes droits qu’un travailleur. Chez Amos74, nous sommes intimement convaincus que les relations humaines sont le facteur clé de la réussite de toute entreprise.

Ainsi, l’employé est heureux, en travaillant dans des conditions favorables par rapport à son pays d’origine. Votre société est exonérée de charge en embauchant un travailleur étranger. Et nous sommes récompensés de notre travail en mettant à votre disposition du personnel parfaitement adapté à vos attentes. Les trois parties y trouvent leur compte.

 

L’agriculture, un secteur en plein changement


Il souffle un vent nouveau malheureusement défavorable sur le secteur de l’agriculture en France. Au sein de votre entreprise, vous souhaitez naturellement embaucher des profils qualifiés. Le problème est que le domaine de l’agroalimentaire souffre d’un manque d’intérêt criant de la part des jeunes. Il y a encore quelques années en arrière, le domaine agricole était souvent transmis de génération en génération, et l’exploitation était ainsi reprise par les enfants. Les difficulté inhérentes à la profession et les contraintes financières ont poussé les jeunes à choisir d’autres branches de métiers, notamment en ville, avec des emplois jugés plus attractifs.

C’est pour cela que les agences d’intérim étrangères sont aujourd’hui l’une des seules solutions possibles pour pallier à la pénurie de main d’œuvre dans le domaine concerné. N’hésitez pas à visiter les différentes pages de notre site pour en savoir plus sur notre agence d’intérim européen, et prendre contact avec nous par mail ou téléphone. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Comment recruter un menuisier polonais en France ?

Vous êtes une entreprise de menuiserie bois située en France et faites face à une pénurie de main-d’œuvre ?  Pourquoi ne pas penser à recruter un ou plusieurs travailleurs européens dans votre domaine d’activité ? Le recrutement d’un menuisier dans un pays comme la Pologne, par exemple, pourrait être une solution adéquate. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 S’adresser à une agence intérimaire européenne

Pour satisfaire cette demande, il convient de s’adresser à une agence intérim européenne. Celle-ci vous donne la garantie de vous fournir du personnel de qualité, fiable, et compétent dans le domaine recherché. Quand vous aurez pris contact avec l’agence et leur aurez expliqué votre demande, celle-ci activera son réseau professionnel dans le pays en question, et se chargera de toutes les démarches administratives pour faire venir le travailleur détaché jusqu’à vous. Assurez- vous d’avoir affaire à une agence fiable et sérieuse, qui réalise la majeure partie de son chiffre d’affaire ( + 70 % ) dans son pays d’origine.

Processus de travail de l’agence intérimaire

Premièrement, l’agence établit avec vous  la possibilité de recherche de personnel. Elle définit notamment :

– la nature et la durée de la mission

– le poste de travail de l’intérimaire

– les  qualifications de la personne, ses expériences professionnelles, et les diplômes et habilitations  nécessaires

En fonctionnant ainsi, l’agence engage le  mode de recherche de personnel qui aboutira à des entretiens individuels avec chaque  candidat.

  

  Signature d’un contrat de travail spécifique de détachement

Il faut savoir qu’avant  d’arriver en France, le salarié  choisi signe avec l’agence ce que l’on appelle un contrat de travail spécifique de détachement. Ce contrat est valable sous la condition d’obtenir un certificat de la Médecine du Travail  ainsi qu’un certificat de connaissance des exigences de sécurité du poste à occuper.

Dans un second temps ,  dès lors que vous aurez signé un contrat de mise à disposition de personnel  avec l’agence, cette dernière organise la venue du salarié en France. Le temps qui s’écoule entre la signature du mandat de recherche de personnel et  l’arrivée du salarié, est en moyenne de 3 semaines.

Un recrutement de qualité opéré par l’agence

Dans chaque  domaine d’activité, de nombreux  travailleurs qualifiés recherchent des missions en France. Il en est de même en Europe. L’agence d’intérim que vous avez contacté dispose de nombreux fichiers  correspondant à des candidats disponibles qui souhaitent travailler en dehors de leur pays. Elle est parfaitement au point pour répondre rapidement à votre demande de recruter un menuisier Polonais.  En somme, l’agence se positionne véritablement en tant que partenaire privilégié et aidant auprès de votre entreprise. Elle vous divulgue de nombreux conseils quant à votre demande et fluidifie le processus de recrutement.

Des charges allégées pour votre entreprise en recrutant un travailleur détaché Polonais

Le travailleur détaché en France est employé et  payé par l’agence d’intérim en question. Celle-ci rédige le contrat de travail de la personne, selon les normes françaises, et s’acquitte des cotisations sociales. Dans le respect de la législation du travail en France (salaire minimum, durée légale, conditions de travail …), l’intérimaire est rattaché à la loi fiscale et sociale de son pays natal. Ainsi, à salaire égal, vous réalisez une économie importante.

Les contraintes inhérentes à la venue d’un travailleur détaché

Bien  entendu, faire venir un travailleur Polonais en France implique une durée de mission de  plusieurs semaines à minima. Votre entreprise doit respecter la mise en application des conditions de travail françaises, notamment en  ce qui a trait à l’hygiène, la sécurité, et la protection contre les risques d’accident du travail.

 Les références légales existantes concernant le statut de travailleur détaché

Il existe un accord intérimaire européen  qui est associé à la sécurité sociale. La loi du 27 juin 2008  permet aux citoyens des pays qui ont accédé à l’Union européenne en 2004 de pouvoir venir travailler en France sans  devoir bénéficier d’un permis de travail spécial. Il leur suffit d’avoir en leur possession une pièce d’identité ( passeport ou carte d’identité ) pour  leur permettre de travailler dans des conditions similaires aux citoyens français.

Prise en charge de votre recrutement par notre agence de travail européenne Amos74

Pour finir, n’hésitez pas à faire appel à notre agence d’intérim européenne, Amos74, pour recruter du personnel en Pologne. Depuis  près de 15 ans, nous possédons plusieurs agences intérimaires européennes  situées sur tous les territoires polonais et slovaques. Nous effectuons la recherche de  travailleurs motivés en Europe grâce à notre réseau européen qui fonctionne parfaitement.Notre expérience en terme de  recrutement  vous propose du personnel  sur mesure, fiable, compétent, et qualifié. Il faut compter seulement un délai de 10 jours pour travailler avec du personnel motivé, en toute légalité.

Vous pouvez voir sur la page d’accueil de notre site nos différents tarifs concernant les travailleurs intérimaires Slovaques et Polonais, avec des profils qualifiés et non-qualifiés : https://amos74.com

 

Depuis qu’elles sont entrées dans l’Union Européenne, la Pologne et la Slovaquie font partie intégrante d’un  marché unique. Ce dernier permet de laisser passer librement les marchandises, des capitaux, ainsi que les travailleurs détachés. Notre entreprise dispose d’une cellule de recrutement pour vous garantir du personnel qualifié, et adapté à votre demande. Nous nous chargeons des différentes déclarations et documents. Ainsi, nous facilitons  le processus de recrutement. Nos agences basées en France, en Slovaquie, et Pologne, respectent scrupuleusement la législation en vigueur.

Ce que dit la loi :  les conditions et obligations dans le recours et la gestion des contrats intérimaires des travailleurs détachés

Depuis qu’elles sont entrées  en Mai 2004 dans l’union européenne,  la Pologne et la Slovaquie font partie du marché unique,  ce qui permet la libre circulation des marchandises, des capitaux, des personnes et des services. D’après la directive 96/71 / CE du 16 Décembre 1996, de la Cour européenne et du règlement n ° 1408/71 du Conseil européen du 14 Juin 1971, les agences de travail temporaire polonaises et Slovaques  ont la possibilité de proposer leurs services à des clients se trouvant dans tous les pays de l’union européenne. Les sociétés françaises peuvent ainsi employer des travailleurs Polonais ou Slovaques dans le respect des principes énoncés par le droit européen et de la législation française. Ces conditions  prévalent par les articles L 341-5-8 et 124-1-8 du Code du travail.

Pour en savoir plus  : https://amos74.com/legislation-travailleur-detache-interim-polonais-slovaque/

Comment recruter des travailleurs détachés en France ?

 

Les travailleurs détachés européens représentent à l’heure actuelle un nombre non-négligeable d’actifs, en pleine expansion. D’après les derniers sondages effectués, près de 2 millions de personnes émettraient le souhait de travailler temporairement pour l’étranger. Près de 50 % des emplois de ces travailleurs détachés sont localisés dans des pays limitrophes. La Pologne, la France et l’Allemagne seraient les pays qui envoient le plus de travailleurs détachés vers les nations victimes d’une pénurie de main d’œuvre dans certains secteurs.

En France, beaucoup d’entreprises ne parviennent pas à recruter. Les talents se font rares. Pour résoudre ce problème, plusieurs chefs d’entreprise ont choisi de faire appel à des travailleurs détachés. Ces derniers représentent du personnel qualifié et expérimentée mis à disposition rapidement. Dans cet article, nous allons voir comment recruter des travailleurs détachés en France.


Qu’est-ce qu’un travailleur détaché ?


Les travailleurs détachés sont salariés d’un groupe situé dans l’un des pays membre de l’Union européenne. Les entreprises envoient ces travailleurs dans le pays en question pour effectuer la mission de détachement. La personne travaillant en France, par exemple, bénéficiera des mêmes avantages qu’un salarié français, à savoir les avantages de la sécurité sociale et un salaire similaire. Les entreprises françaises doivent en effet verser un salaire supérieur ou égal au SMIC. La société qui accueille le travailleur détaché, en contrepartie, n’aura pas à payer les cotisations sociales.


Les missions d’un travailleur détaché peuvent durer de 6 mois à 1 an. Dans ce secteur, les travailleurs est-européens sont très recherchés. Ce recrutement étranger profite aux sociétés qui ont des difficultés à recruter. Ainsi, les groupes spécialisés dans le domaine de la construction et de la manutention recrutent des ouvriers qualifiés. Les salariés détachés bénéficient d’un véritable savoir-faire dans leur corps de métier. Ils contribuent à améliorer la productivité d’une entreprise grâce à leurs compétences.

À l’heure actuelle, les entreprises peuvent optimiser les coûts inhérents au personnel grâce à ce type d’embauche. Pour trouver du personnel qualifié, les structures doivent s’adresser à une agence de travail détaché. Cette structure prendra en considération les demandes de la société en demande de personnel pour trouver les bonnes personnes. Les tâches administratives seront gérées de A à Z par l’agence.



L’intérêt pour les employeurs d’avoir recours à des travailleurs détachés

 

Le monde du travail a profondément changé au cours de ces dernières années. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises vont chercher des travailleurs détachés dans d’autres pays du vieux continent. Ce qui a fini par aboutir à la création du statut de travailleur détaché.

Les pays impliqués dans le travail détaché


En Europe, 15 pays sont liés au travail détaché. Citons parmi eux l’Allemagne, l‘Italie la Belgique, la France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Portugal, ou encore la Suède. Le domaine le plus porteur en terme d’emplois pour travailleurs détachés est le BTP. L’intérim et le secteur de l’industrie complètement le podium. La championne de l’envoi de travailleurs détachés vers d’autres contrées européenne reste sans conteste la Pologne. Ensuite, on retrouve, dans cet ordre, l’Allemagne, la France et la Slovénie. Ces pays représentent près de 50 % des effectifs des travailleurs détachés en UE. La durée du détachement des travailleurs détachés français et des autres nationalités varie selon les pays dans lesquels ils travaillent. Elle peut aller de 4 mois à 24 mois en vertu de la dernière réforme votée par le Parlement européen. À noter que si le travail détaché pour laquelle le travailleur a été employé n’est pas achevé sous cette durée, le détachement peut être reconduit.


Comment trouver un travailleur détaché en France ?

D’après plusieurs études effectuées par la Direction générale du travail, il y a de plus en plus de travailleurs détachés en France. Ce sont des salariés issues d’autres pays européens. Les Polonais se classent premier en nombre de travailleurs détachés sur le territoire français. Suivent derrière les Portugais, les Espagnols, les Roumains et les Italiens. Si vous voulez embaucher un travailleur détaché pour une certaine durée, nous vous recommandons de faire appel à une agence de recrutement de travailleurs détachés. Cette dernière peut activer son réseau européen pour trouver le personnel qualifié et compétent, nécessaire au bon fonctionnement de votre entreprise.

Recruter des travailleurs détachés : les avantages

 

Ce régime a donc été mis en place pour améliorer les performances des entreprises européennes. Ce processus permet aux employeurs d’avoir toujours de la main d’œuvre à portée de main. En effet, s’il y a une augmentation de l’activité et un manque de personnel, l’entreprise pourra satisfaire ses clients, boucler les chantiers, trouver des employés pour la cueillette de champignons, périodes de vendanges etc. Le principe du travail détaché permet d’optimiser le processus d’embauche du personnel et à contourner certaines difficultés liées au secteur de l’emploi.
Dans plusieurs domaines professionnels, faire appel à des travailleurs détachés permet d’amortir les coûts. Les grilles salariales étant sous-évaluées dans d’autres pays européens, le SMIC est déjà plus intéressant pour le salarié. Même si le mode de recrutement reste plus avantageux financièrement pour l’employeur, il doit aussi payer certaines taxes inhérentes au détachement.


Les bénéfices engendrés par l’embauche d’un travailleur détaché dépendront de la qualification de la personne embauchée. Si vous avez besoin de travailleurs très qualifiés, nous vous conseillons de faire appel à des agences spécialisées. Celles-ci aident les entreprises françaises à employer un travailleur détaché compétent et fiable. Ces structures particulières pourront répondre à toutes vos questions concernant le recrutement d’un travailleur détaché hautement qualifié.

Pour conclure

Faire appel à un travailleur détaché pour une entreprise est un choix judicieux, car il permet de pallier un manque de personnel et/ou une forte hausse d’activité. Pour trouver la perle rare, nous vous recommandons de faire appel à une agence spécialisée dans l’emploi de travailleurs détachés. Le prestataire s’occupera de toutes les démarches administratives, et prendra en charge les différentes modalités d’embauche (recrutement d’une ou plusieurs personnes, contrat de travail, grille de salaire, partie juridique, frais associés…).

Pour finir, attention si vous faites appel à une agence de travail détaché roumaine, car elles ont la réputation de ne pas employer légalement leur personnel ! Il est évidemment préférable de rester dans les clous au niveau de la loi.




Article suivant : faire appel aux intérimaires polonais

Les avantages de recruter par l’interim

Dans un marché de l’emploi toujours compliqué en France, faire appel à une agence d’intérim européen ou agence au niveau national peut présenter de nombreux avantages pour un entrepreneur, que ce soit de la TPE aux plus grandes entreprises et sociétés… Quels sont les avantages du recrutement par l’interim ?

Lire la suite Les avantages de recruter par l’interim

Hôtellerie et restauration, un secteur très dynamique et pourtant…

C’est l’un des paradoxes du marché du travail en France : d’un côté des millions de chômeurs, de l’autre des secteurs entiers et très dynamiques comme l’hôtellerie restauration qui peinent à recruter. Découvrez comment recruter rapidement dans l’hôtellerie, et en quoi faire appel à l’intérim européen présente de nombreux avantages… Lire la suite Hôtellerie et restauration, un secteur très dynamique et pourtant…

Comment répondre aux nouveaux métiers dans le BTP ?

Dans un monde qui vit deux grandes révolutions, la révolution numérique et la révolution environnementale, le secteur du BTP occupe déjà un rôle central : il propose des solutions originales et des innovations, en faisant appel à de nouvelles compétences et des nouveaux métiers du BTP. Confronté à une pénurie de main d’œuvre qualifiée dans des métiers en pleine expansion, le BTP fait de plus en appel au recrutement intérim européen.

Découvrez comment répondre aux nouveaux métiers du BTP en qualité d’entreprise du bâtiment en explorant ces nouvelles technologies déployées dans le BTP et les métiers du bâtiment correspondants.

Lire la suite Comment répondre aux nouveaux métiers dans le BTP ?

8 règles primordiales à savoir avant de choisir son agence intérim européenne

Solliciter une agence intérim européenne pour combler ses effectifs doit répondre à différents critères et réglementations, c’est primordial pour vos entreprises et la réussite des missions , suivez nos 8 règles à suivre avant de choisir une agence interim en Europe…

Lire la suite 8 règles primordiales à savoir avant de choisir son agence intérim européenne